PROJET UI DESIGN.

Léa Encinas
6 min readSep 15, 2020

— — -

Si vous souhaitez voir une version synthétisée du projet / concept, vous pouvez simplement visionner la présentation ici !

— — -

CONSTAT.

La santé est au cœur de nos préoccupations, qui plus est dans le contexte actuel. S’il nous paraît primordial de s’en préoccuper, on constate que les accompagnements sur les démarches et outils mis à disposition pour être acteur de sa santé sont limités voir quasi-inexistants.

Au fil des années, on a constaté peu d’évolution quant aux outils utilisés en France pour gérer nos rendez-vous médicaux, stocker nos documents, mais aussi assurer un suivi de notre santé nous-même sans solliciter une tierce personne ou encore avoir besoin de stockage physique de ces informations.

À la lecture de ces quelques lignes vous pensez forcément au carnet de santé, auparavant très populaire. Il est aujourd’hui de moins en moins utilisé par les familles et les médecins (excepté pour les enfants en bas âge).

Force est de constater pour autant qu’à une certaine période, ce carnet de santé fut très utile pour centraliser une quantité d’informations. Toutefois, cela reste limité. Dans cette société où l’accès à l’information est simplifié et dématérialisé il nous paraît rébarbatif de nous limiter à un champ d’informations qui nous paraissent peu importantes, excepté les vaccins. Par ailleurs, il nous apparaît moins pratique car fait de papier, besoin de le transporter etc…

En outre, de nos jours, ce qui nous intéresse davantage c’est d’avoir une vue d’ensemble sur chaque tâche à réaliser. La santé n’est pas exclue de cette nécessité, bien au contraire, ne serait-ce pas plus simple de comptabiliser au même endroit toutes nos informations médicales comprenant nos antécédents médicaux mais aussi nos suivis et rappels de prise de médicaments, de prises de rendez-vous avec certains spécialistes ou encore renouvellements d’ordonnance ?

Parce qu’à chaque étape de notre vie la santé et son suivi nous amènent à nous poser un certain nombre de questions :

  • Comment s’organiser avec ses rendez-vous médicaux ?
  • Où stocker tous les documents médicaux ?
  • Comment faciliter la prise de médicaments ?
  • Vers qui se tourner pour demander conseil sur les démarches administratives, remboursements.. ?
  • Comment mémoriser facilement tous nos antécédents médicaux et familiaux ?

Alors vous me direz que pour la plupart de ces questions vous pourrez solliciter vos parents. Toutefois, ce ne sont pas eux qui stockeront éternellement tout votre suivi médical ou pourrons répondre à toutes vos questions.

Mon exemple vous parle ?

En effet, ce sont tant de questions exprimées ou non-exprimées auxquelles il paraît difficile de répondre sans avoir la possibilité de s’entourer de personnes issues du milieu médical, ou par des outils pratiques..

— — -

PROBLÉMATIQUE

Par où commencer ? Comment faciliter finalement toutes ces actions ?

Tout d’abord il ne s’agit pas de réinventer la roue, mais de réajuster l’accès et le système d’informations médicales. L’idée serait de repartir du carnet de santé papier, tel que nous l’avons connu, pour lui donner un nouvel usage : numérique, plus utile, plus détaillé, accessible à tous et ainsi centraliser notre identité médicale et son suivi. Tout ceci serait évidemment à traiter avec toutes les précautions indispensables à la confidentialité absolue des données stockées.

— — -

CIBLES.

La cible qui va nous intéresser ici est de ce fait sensible au traitement de l’information mais aussi au principe de centralisation des données.

Ainsi, il ne serait pas question de “digitaliser” à tout prix mais de pouvoir répondre à un besoin, pour le bien collectif et ainsi favoriser la santé publique, profitable à tout un chacun.

— — -

QUELQUES CHIFFRES.

  • des centaines de milliers d’applications mobiles de santé
  • marché des applications de santé estimé à 100 milliards d’euros en 2025
  • marché des objets connectés de santé guidés par une application estimé à 480 milliards d’euros

— — -

RÉPONSE.

J’ai donc réfléchi à plusieurs possibilités pour améliorer ce fameux carnet de santé..

Chers lecteurs, pour ceux qui le connaissent il existe déjà une version améliorée du carnet de santé : le DMP (Dossier Médical Partagé Numérique).

Créé et pensé par l’Assurance Maladie depuis maintenant plusieurs années, il est le fruit d’une belle ambition et d’un bon concept : pouvoir accéder facilement à certains documents de synthèses médicales ou informations d’antécédents.

Digitalisé mais toujours aussi limité pour autant :

  • peu de possibilité d’actions
  • une interface très difficile à prendre en main ce qui limite grandement son accessibilité au grand public
  • un design trop “gouvernemental” qui ne permet pas de s’identifier au besoin
  • très peu de communication sur son existence ni son utilité

J’ai donc pensé à revisiter ce fameux DMP en proposant une nouvelle approche de carnet de santé numérique :

  • créer et suivre son identité médicale (fiche médicale, antécédents familiaux, directives anticipées..)
  • ajouter soi-même et permettre aux professionnels de santé d’ajouter rapidement et à tout moment des documents médicaux à ceux déjà stockés
  • créer des rappels médicaux (prise de médicaments, rendez-vous médicaux, renouveler une ordonnance, faire un vaccin, prise de sang…)
  • accéder à un guide sur ses démarches administratives médicales (principalement utile pour les jeunes adultes et un public non informé des étapes incontournables d’un bon suivi médical)
  • favoriser les échanges avec tout le corps médical en partageant un certain nombre d’informations librement choisies(toujours avec cette notion de vie privée et de libre arbitre de partage de données) : gain de temps dans les hôpitaux, urgences et suivi médical grâce à la centralisation d’information

En ce sens, nous pourrions constater un gain de temps pour tous, mais aussi un réel impact sur notre implication pour devenir acteur de sa santé.

— — -

SOLUTION.

Votre profil santé, vos informations médicales centralisées, votre calendrier de rappels médicaux, vos choix d’autorisations d’accès ou non aux informations.

— — -

COMMENT.

Grâce à une application qui se doit d’être la plus accessible possible en termes d’UX (expérience utilisateur) et UI Design (interface utilisateur).

Voici donc mon projet d’application : Vitamines, votre carnet de santé numérique

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

— — -

CALENDRIER DE RAPPELS.

Aperçu de vos rappels de santé sur l’année, sur le mois en courant, selon un jour précis…

— — -

TYPE DE RAPPELS.

Ajoutez, éditez, personnalisez vos rappels pour favoriser une bonne visibilité et une bonne gestion de tout ce que vous devez faire pour votre santé. Des rappels automatiques en fonction de votre profil sont également ajoutés ou non à votre calendrier.

— — -

PROFIL MÉDICAL.

Remplissez votre fiche médicale, indiquez vos antécédents médicaux, définissez vos directives anticipées. Choisissez par ailleurs quels professionnels* de santé peuvent accéder à ces informations (accès autorisé aux hôpitaux, votre généraliste, vos spécialistes, aux urgences…).

— — -

STOCKEZ VOS DOCUMENTS MÉDICAUX.

Ajoutez vos documents médicaux, et profitez d’ajouts par les professionnels de santé pour un suivi en continu et une centralisation des documents. Il vous est toujours possible d’autoriser ou non leur accès selon le ou les professionnel(s) de santé*.

— — -

AVANTAGES.

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

— — -

BREF.

— — -

À SUIVRE.

En l’état, le projet est en phase de prototypage. Le travail est conséquent et nécessite une approche d’itération continue.

Pour tester le prototype à l’instant T, c’est ici !

— — -

MERCI.

Merci de prendre le temps de lire cet article, vous êtes peut-être alors vous aussi séduit par le concept de devenir acteur de votre santé. Pour ce faire, je vais tenter de prototyper une application qui pourrait être utile et intuitive.

Prenez soin de vous, prenez soin de vos proches !

--

--

Léa Encinas
0 Followers

Digital Manager hybrid & Product Design